Un petit retour sur le congrès de l’ESSD ! Episode 1

L’European Society for Swallowing Disorders nous a proposé son congrès annuel sous format visio du 4 au 6 novembre dernier. Ayant pu assister à certaines présentations, je vous propose de partager mes notes ici ! Voici, dans un premier temps, ce que j’ai retenu de la session des posters :

E. CUGY et coll, du CH d’Arcachon et CHU de Bordeaux ont présenté une étude rétrospective permettant d’évaluer la relation entre trouble ambulatoire et dysphagie chez des patients ayant bénéficié d’une première consultation dans leur service entre janvier 2017 et juin 2021. Pour cela, l’examen du dossier médical de 1103 patients (moyenne d’âge 62,5 ans) a permis de relever le niveau obtenu au FOIS (Functional Oral Intake Scale) ainsi que le score à la nFAC (new Functional Ambulation Categories). 75% de ces patients présentaient un mauvais état bucco-dentaire. Les résultats montrent que les patients qui présentent le trouble ambulatoire le plus important sont ceux qui présentent également les troubles de déglutition les plus marqués (restriction de l’apport alimentaire par voie orale).

*******

P. GANDHI, de l’université de Toronto a présenté une étude portant sur le lien entre la texture, la quantité de bol alimentaire et les résidus pharyngés lors de la déglutition. Se basant sur une étude de Steele de 2019 qui montrait que les liquides très légèrement et légèrement épaissis occasionnaient plus de résidus pharyngés que les liquides non épaissis alors que ce n’était pas le cas pour les liquides modérément ou très épaissis, GANDHI a posé l’hypothèse que cette dernière observation était liée au mode d’administration du bol alimentaire modérément ou très épaissi (la petite cuillère) qui réduisait la quantité administrée par rapport aux autres textures (gorgée naturellement dosée par le sujet). Elle a donc comparé la quantité de résidus pharyngés (vallécules, sinus pyriformes et autres) observés sous vidéofluoroscopie (méthode ASPEKT), occasionnés par la déglutition d’une texture IDDSI 2 administrée en gorgée et à la petite cuillère. Les résultats montrent que la quantité de résidus pharyngés, est plus importante, notamment dans les vallécules lorsque le bol est administré par gorgée. L’auteur suggère que le recours à la petite cuillère pourrait être un bon moyen de réduire les résidus pharyngés pour des textures moyennement épaissies.

*******

J. CURTIS de l’Université de Colombia, USA, a présenté une étude sur la fiabilité inter-juges concernant l’évaluation de la qualité de la toux parmi des cliniciens novices. Il a en effet fait écouter des échantillons audios de toux à 12 étudiants en orthophonie puis leur a proposé un entraînement d’une heure. L’entrainement a permis d’améliorer la fiabilité intra-juge, inter-juges et inter-pairs.  

*******

Pavlos PAVLIDIS, du Papanikolaou Hospital, Grèce a présenté une étude démontrant la corrélation entre le Sydney Dysphagia Questionnaire et les résultats à la déglutition sous laryngoscopie chez 8 patients présentant une plainte de déglutition sur les items concernant la phase laryngo-pharyngée. Les auteurs suggèrent que ce questionnaire est pertinent lors de l’évaluation mais également lors du traitement des troubles de déglutition.

*******

Melgaard D. et coll. THE QUALITY OF LIFE IN CITIZENS WITH OROPHARYNGEAL DYSPHAGIA – A CROSS-SECTIONAL STUDY

90 patients âge moyen 76,6 ans Echelles subjectives (DHI, Barthel 20, and European Quality of Life – 5 Dimensions)

  • 66% augmentation du temps de repas,
  • 64% toussent en mangeant, 58% en buvant
  • 60% rapportent une bouche sèche,
  • 62% ont besoin de boire pour faire descendre les aliments,
  • 57% ont besoin de déglutir plusieurs fois pour faire descendre les aliments

Environ 1/3 des participants se disent embarrassés lorsqu’ils mangent avec d’autres gens et se sentent tristes de ne pas pouvoir manger de tout.

*******

Joyce A et coll. ont présenté un programme de formation des orthophonistes à l’aspiration trachéale pour les patients trachéotomisés en Irlande.

*******

Knuijt S. et al. ont présenté un protocole expérimenté auprès de 19 patients de 20 à 50 ans, sur l’utilisation d’un appareil d’échographie pour le diagnostic des troubles de déglutition. Le transducteur micro-convexe a permis de visualiser l’os hyoïde, les cartilages thyroïde et cricoïde, l’épiglotte, les sinus pyriformes et les cordes vocales au repos. Les vallécules et l’aryténoïde ont été exclus du protocole en raison d’un taux de visualisation insuffisant. La visualisation était particulièrement difficile chez les hommes en raison de la calcification et de l’angle aigu du cartilage thyroïde. Lors de la phonation, une vue latérale et coronale a permis de visualiser la vibration des cordes vocales. Grace au transducteur C6-2, deux mesures dynamiques de la déglutition ont pu être incluses au protocole : le rapprochement de l’os hyoïde et du thyroïde et l’excursion hyoïdienne. Il serait intéressant de proposer ce protocole à un échantillon plus grand et également à des patients dysphagiques.

*******

G. GILBERT a proposé un poster sur le recours à une chirurgie ORL (pharyngectomie latérale, myotomie du SSO, suspension laryngée) chez 8 patients présentant une dysphagie post AVC du tronc cérébral. 6 patients ont pu s’alimenter normalement à un an postchirugie, un patient a pu bénéficier d’une alimentation per os plaisir et un patient n’en a pas tiré de bénéfice.

*******

Le Pr E. VERIN a présenté une étude de corrélation entre le score obtenu au FOIS et l’évolution de la conscience chez 68 personnes en coma post TC. Les résultats ont montré que cette corrélation est positive et qu’il est important d’évaluer la déglutition chez des patients en état de coma post TC.

*******

C. STEELE a présenté une étude comparant l’effet de l’utilisation de solutions barytées de concentrations différentes sur les paramètres temporels de la déglutition. Aucune différence n’ayant été révélée concernant la concentration et la marque des produits utilisés, les cliniciens et les chercheurs peuvent comparer des études utilisant des produits de contraste différents.

Le lien vers le site de l’ESSD : http://www.myessd.org/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :